Matinale - La transition numérique des ESMS : enjeux et obligations

06/07/2021

" Le programme ESMS numérique vise à généraliser l’utilisation du numérique dans les établissements et services médico-sociaux (ESMS). Il repose principalement sur le déploiement d’un dossier usager informatisé (DUI) pour chaque personne accompagnée." 
Telle est l'ambition du programme piloté par la CNSA en lien avec les territoires.

Les acteurs du secteur non lucratif de la santé et de la solidarité ont dû s'adapter au plan numérique dans le cadre contraint de la crise sanitaire et ainsi faire évoluer leurs organisations et leurs modes d'accompagnements. Le déploiement du plan ESMS numérique dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux, et à terme au sein des acteurs de la protection de l'enfance et de la lutte contre l'exclusion, sous-tend maintenant de nombreux enjeux et obligations : comment opérer cette transformation numérique en faisant le choix de solutions pertinentes, de qualité et sécurisées pour renforcer et garantir à la fois l'organisation des acteurs des solidarités et de la santé, leur gouvernance mais aussi leurs pratiques professionnelles ?

Il y a ainsi des enjeux techniques, juridiques, éthiques et contractuels que nous vous proposons d'aborder tout au long de cette matinale.

Les intervenants :

  • Myriam Danyach-Deschamps, responsable du programme ESMS numérique, Direction des établissements et services médico-sociaux de la CNSA
  • Naïma Mezaour, directrice du GIP Sesan
  • Audrey Lefèvre, avocate associée, Cabinet Seban & associés, membre du Club des partenaires
  • Roch Genevray, responsable commercial Idf-Centre-Nord, Teranga Software, membre du Club des partenaires
  • Jérémie Mineaux, président, EIG, membre du Club des partenaires
  • Jérémie Poutrel, directeur associé, ADMI Buréo, membre du Club des partenaires

Cette matinale se déroulera en présentiel le mardi 6 juillet 2021, de 8h45 à 12h45.
Adresse : MAS - 18 rue des terres au curé - Paris 75013

Inscription, programme et informations sur la matinale du 6 juillet - ICI